Rénovation : conseils pour éviter les dépassements de budget lors d’une rénovation

Préambule

 

Respecter le budget prévu pour une rénovation est l’une des principales difficultés rencontrées par les propriétaires lors de la réalisation de leur projet. 

Un peu plus de la moitié seulement des porteurs de projets y parviennent.

Parmi les principales raisons des dépassements de budget de rénovation se trouvent le coût plus élevé que prévu des produits et services, la complexité plus importante qu’anticipé du projet, les modifications en cours de chantier, le choix d’acheter des produits et matériaux plus coûteux pendant le chantier et la découverte de difficultés structurelles lors de la dépose. 

Voici quelques conseils pour limiter les dépassements de budget. 

 

Planifier toutes les étapes dans les détails

 

Dans la grande majorité des cas lors des rénovations, la responsabilité des dépassements de budgets revient aux modifications en cours de route  (imprévu de chantier ou à changement d’avis des maîtres d’ouvrage). 

La qualité du travail de préparation et de conception, réalisé en amont du projet, prend alors toute son importance pour éviter les imprévus et s’assurer de prendre les bonnes décisions dès le départ : c’est le fameux cahier des charges rédigé par l’architecte d’intérieur qui regroupe tous les postes à prévoir de la démolition jusqu’au nombre d’interrupteurs…

Faire appel à l’architecte d’intérieur dès ces étapes permet en effet de garantir le bon déroulement des travaux et de mettre toutes ses chances de son côté pour respecter le budget initial dédié à la rénovation.

 

Échanger autour de la question du budget dès la conception du projet

 

Mettre le sujet du budget sur la table dès les premières conversations entre les maîtres d’ouvrage et l’architecte d’intérieur est le meilleur moyen d’assurer le respect des attentes en termes de coûts.

Ainsi, l’architecte d’intérieur sera en mesure de guider les choix du client en fonction des dépenses que celui-ci accepte d’effectuer.

Il faut toujours garder à l’esprit qu’on peut avoir de mauvaises découvertes (contraintes techniques) en cours de chantier notamment lors de la phase de dépose.. Mieux vaut se garder une marge!

 

Conserver au maximum l’existant et tirer profit des bonnes surprises

 

La conservation des éléments existants, lorsque cela est possible, est l’une des principales astuces pour limiter le budget du chantier. C’est également un geste environnemental (préservation des ressources). 

Ainsi, en cas de jolie découverte sur le chantier, comme un parquet intact sous le revêtement de sol, le budget de la rénovation peut être optimisé ou limité…

 

Ne pas toucher aux réseaux ni aux cloisons

 

Lors d’une rénovation, les travaux les plus coûteux sont ceux qui touchent à la structure de l’habitation c’est-à-dire les réseaux de plomberie et d’électricité et les cloisons. 

Il faut essayer autant que faire se peut de s’adapter aux contraintes structurelles et on peut même parfois avoir un résultat plus personnalisé !

 

Faire des concessions

 

Parfois l’équilibrage des coûts lors du chantier passe par des compromis et des concessions. Ainsi, pour compenser un surcoût imprévu sur un poste, il est possible de remplacer une idée de départ par une solution moins coûteuse sur un autre poste de dépenses, comme le sur-mesure. 

Dans ce cas, il faut essayer autant que possible de recourir à la grande distribution quitte à faire réaliser quelques éléments sur mesure si les contraintes structurelles l’exigent…

 

Étaler les dépenses

 

Si faire des concessions en cours de chantier paraît trop difficile, il est aussi possible d’étaler les dépenses et de prévoir de réaliser l’aménagement rêvé plus tard. 

Dans le cas d’une cuisine par exemple, avoir recours à des plans de travail en stratifié et les changer par la suite !

 

Comment bien réussir l’éclairage d’une pièce ?

En matière d’éclairage, nombreuses sont les possibilités : éclairage directionnel, indirect, lumière diffuse, température de couleur, puissance…. Bien éclairer son intérieur est tout aussi important que de l’aménager et le décorer.

Pour éviter la pénombre ou au contraire d’être ébloui, quelques règles élémentaires sont à connaître.

Décoration d’intérieur : les règles de base pour la réussir

La décoration d’intérieur semble être a priori une discipline simple. On s’aperçoit bien vite quand on y est confronté que cela n’aboutit pas au résultat escompté et en tous cas pas à la photo vue sur le magazine ou le site. Pour ce faire, quelques règles de base sont à respecter.

Et si on craquait pour du béton ciré ?

Beau, doux, épuré, agréable à vivre, le béton ciré s’installe de plus en plus dans nos intérieurs. Ultra inspirant, c’est un matériau qui permet de jouer sur les formes, les couleurs, les textures. Il habille aussi bien les sols que les murs, les plans de travail que les escaliers.

Bien choisir son parquet en bois : massif ou contrecollé ?

Authentique, chaleureux et moderne, le parquet en bois s’adapte à tous les styles d’habitat et offre du confort (car c’est un isolant thermique) à chaque pièce de la maison.

Massif ou contrecollé ? Voici les questions à se poser et quelques conseils pour choisir le type et le style de parquet en bois qui vous convient.

Comment protéger les fenêtres du soleil en cas de fortes chaleurs ?

Les étés sont de plus en plus chauds et les périodes de fortes chaleurs de plus en plus fréquentes. Sachant que la situation devrait s’amplifier au cours des prochaines années, il est impératif de protéger son intérieur de la chaleur, donc ses fenêtres des rayons du soleil, notamment quand elles ne sont pas dotées de volets.

Voici les conseils pour vous prémunir contre les hautes températures en période de canicule afin d’améliorer le confort de votre logement en été.

Conseils d’aménagement pour une pièce à vivre orientée sud

Situation privilégiée, l’exposition au sud d’une pièce de vie permet de profiter d’une belle luminosité naturelle tout au long de la journée. Cependant, en fonction de la saison et de la région dans laquelle vous habitez, cet ensoleillement doit être…

 Aménager une cuisine comme un salon 

Si votre cuisine est ouverte ou semi ouverte sur votre pièce de vie, il est souvent opportun de la décorer tel un salon pour respecter l’harmonie visuelle de la pièce. Voici quelques règles à observer.

Comment aménager des combles existants ?

Lorsque vous réalisez des travaux dans des combles, veillez impérativement à deux choses essentielles : la luminosité et l’isolation (sinon vous aurez froid l’hiver et chaud l’été).

Comment optimiser votre entrée ?

L’entrée est rarement considérée comme une pièce à part entière (mais plutôt comme un lieu de passage) et c’est un tort!

Cuisine : quelques idées pour aménager un coin repas

La cuisine est une pièce de vie à part entière dans laquelle on aime se retrouver pour cuisiner, échanger, travailler, faire les devoirs…

Douche à l’italienne : fantasme ou réalité ?

Sachez tout d’abord que la « vraie » douche à l’italienne est à même le sol. Celles qui sont totalement carrelées mais surélevées pour répondre à des contraintes techniques

Les bonnes questions à se poser quand on (re)fait sa cuisine

On garde sa cuisine environ quinze ou vingt ans. Mieux vaut ne pas se tromper !!

Comment « agrandir » un espace et le rendre plus lumineux ?

Vous pouvez opter pour différentes solutions, en même temps ou non selon la configuration des lieux et selon votre budget

%d blogueurs aiment cette page :